Nouveau coronavirus : le dispositif pour enrayer l'épidémie en Chine n'est peut-être pas suffisant, selon des experts

franceinfo avec AFP

La Chine emploie les grands moyens. Pour enrayer l'épidémie de coronavirus, le gouvernement chinois a placé plus d'une dizaine de villes en quarantaine – plus de 40 millions de personnes sont concernées. Depuis le jeudi 23 janvier, les trains et avions ont interdiction de quitter la ville de Wuhan, épicentre du virus de la famille du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui a déjà fait 26 morts et contaminé plus de 800 personnes.

Pour le directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, "si Wuhan est sous contrôle, on pourrait ne plus avoir de nouveaux cas dans d'autres parties de la Chine". Pourtant, ce dispositif pourrait ne pas être suffisant, selon certains experts.

Beaucoup d'habitants sont déjà partis

Wuhan est un carrefour géographique et une plaque tournante pour le commerce et le transport. Cette connectivité pourrait avoir facilité la propagation du virus, apparu en décembre et qui s'est propagé jusqu'aux Etats-Unis. Par ailleurs, un grand nombre d'habitants ont déjà quitté l'agglomération à l'approche des vacances du Nouvel An chinois fin janvier. A cette période, des millions de personnes partent en voyage ou rentrent chez elles.

"Je pense que nous avons dépassé la période du contrôle et de la prévention", estime Guan Yi, l'expert en épidémiologie de l'université de Hong Kong, qui s'est rendu à Wuhan juste avant que la ville soit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi