Nouveau 49.3 dégainé : la Nupes partagée sur la stratégie, LFI déposera sa motion

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Au nouveau 49.3 dégainé par Élisabeth Borne sur le budget de la Sécu , seuls les députés LFI à gauche entendent cette fois répondre par le dépôt d'une motion de censure , la décision du RN étant de son côté toujours attendue. Les oppositions ont jusqu'à jeudi soir pour déposer des motions. "On va le faire, en tout cas du côté insoumis, parce qu'il ne faut pas banaliser le 49.3", a expliqué le président de la commission des Finances Eric Coquerel (LFI) jeudi matin sur France 2.

Une position répétée ces derniers jours par la présidente du groupe à l'Assemblée Mathilde Panot : "Je pense qu'il serait impensable que le gouvernement utilise le 49.3 sans qu'il n'y ait aucune réaction de l'Assemblée nationale".

Le 49.3 actionné pour la troisième fois

Privé de majorité absolue, le gouvernement a actionné pour la troisième fois en une semaine l'arme constitutionnelle du 49.3, qui permet de faire passer sans vote un texte de loi, sauf adoption d'une motion de censure. En réponse aux deux premiers, sur les recettes du budget de l'Etat et de celui de la Sécu, l'alliance Nupes avait déposé deux motions de censure.

>> LIRE AUSSIProgrammation budgétaire : l'Assemblée nationale rejette la trajectoire 2023-2027

 

Mais même avant le vote, et avec un marathon budgétaire qui pourrait passer au total par une dizaine de 49.3 d'ici mi-décembre, leurs divergences de stratégies se faisaient entendre: LFI favorable à des dépôts systématiques, le reste de la Nupes beaucoup moins. C'est donc sans...


Lire la suite sur Europe1