Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de novembre

Pixabay.com

« Nature peut tout et fait tout. » Cette citation concise mais pleine de bon sens est signée Montaigne, un observateur de lui-même (dans ses Essais) et donc de la nature humaine. Ses réflexions ont d’ailleurs touché tant de domaines qu’il est encore aujourd’hui un parangon de la curiosité. Et celle-ci commence souvent par l’étude de ce qui nous entoure. Un exemple : prenons le fruit de l’amandier. Une fois son enveloppe verte duveteuse retirée apparaît une coquille, oblongue, jaune ambré, crevassée. Brisons-la en deux. Que remarque-t-on ? L’amandon qui nous fait déjà saliver ? Oui, bien sûr, mais regardons plutôt la coque. Sur sa surface ridée, une infinité de petits trous d’apparence anodine… qui cache un système ingénieux ! Car la coquille se compose de deux couches : une, interne, qui protège le fruit comestible ; l’autre, externe, semblable à un réseau de galeries communiquant avec les petits trous. Pourquoi une telle complexité ? Pour encapsuler l’air et maintenir une température idéale à la conservation de l’amande. Bref, un système naturel de ventilation qui fait des débris de coquille d’amande un très bon combustible (pour raviver un feu de cheminée) ou un paillis protecteur au potager. Comme l’écrivait Léonard de Vinci : « Dans la nature, tout a toujours une raison. Si tu comprends cette raison, tu n’as plus besoin de l’expérience. » Notre exemple ne rappelle-t-il pas le principe d’isolation appliqué aux vêtements ou aux bâtiments ? Si ces concepts ne sont pas forcément (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel oiseau vole le plus haut ?
Quelle est la durée de vie des déchets nucléaires ?
COP 27 : quels sont les enjeux de la nouvelle conférence pour le climat ?
Les baleines bleues mangeraient jusqu'à 10 millions de morceaux de microplastiques par jour
Chili : le désert de l'Atacama est en fleurs, et pour une fois, ce n’est pas normal