Pas de nounous, pas de grands-parents… Des parents s'inquiètent d'un possible allongement des vacances scolaires

franceinfo
·1 min de lecture

Changer d’organisation pour les vacances, et tout ça au dernier moment, agace beaucoup Alexandre. Si le gouvernement retient l’hypothèse d’allonger les vacances de février pour freiner l’épidémie de Covid-19, il va devoir s’arranger avec son travail parce qu’il n’a pas vraiment de solution de garde pour sa fille qui est en CM1. "D’habitude on pouvait prendre des nounous. Là, on ne peut pas parce qu’il n’y en a pas. Les gens ont peur de ramener le virus à la maison. Les grands-parents ne peuvent pas garder les enfants. Comment on fait ?", demande le père de famille.

>> Suivez en direct les dernières annonces sur l'épidémie de Covid-19.

Même casse-tête pour Marie qui doit gérer seule sa fille de 8 ans tout en travaillant pour une entreprise de commerce. "Ça veut dire soit poser une semaine de congé en plus qu’on n’a pas forcément envie de poser et qu’on préfère garder pour l’été, soit continuer à télétravailler, ce qui est compliqué parce que, si c’est pendant que je télétravaille, ma fille sera devant la télé toute la journée… Elle peut s’occuper toute seule pendant une heure ou deux mais pas toute la journée. Elle a besoin d’attention, elle a besoin d’être occupée."

Rester à la maison, c'est "trop compliqué"

Occuper les enfants confinés à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi