"N'oubliez pas les paroles" : Eliminé, Kristofer fait partie du top 10 des meilleurs maestros de France 2

Il venait d'entrer dans le club très restreint des maestros aux plus de 300.000 euros de gains. Mardi soir sur France 2, Kristofer a été éliminé dans "N'oubliez pas les paroles", avec un record d'audience de saison pour l'émission. Ironie de l'histoire, le second numéro du jeu musical avait débuté par un long échange entre Nagui et son candidat sur son parcours et sur les futurs paliers à franchir pour espérer un jour surpasser Margaux, la plus grande maestro avec 530.000 euros de gains.

"Au 154e mot, vous êtes maestro"

Hier soir, dans la dernière ligne droite, la candidate du soir, Caroline, une fonctionnaire suisse, a doublé Kristofer de 30 points, ce qui a envoyé le champion dans le fauteuil pour l'épreuve de "C'est la même chanson". C'était seulement la troisième fois depuis ses débuts que l'étudiant belge devait prendre position dans le fauteuil. Et c'est sur la chanson "For me Formidable" de Charles Aznavour que les deux candidats ont dû se départager. "Au 154e mot, vous êtes, Caroline, maestro", l'a prévenu Nagui. Et l'émotion a été au rendez-vous lorsque la fonctionnaire, qui maîtrisait la chanson, a fini par entendre au bout du suspense la petite clochette, synonyme d'exploit. "Vous avez battu le 7e plus grand des maestros, vous êtes maestro !", a annoncé Nagui.

"Je suis content pour elle. Elle le mérite, c'est pas grave", a relativisé Kristofer, qui repart en étant le 7e plus grand maestro et avec la coquette...

Lire la suite


À lire aussi

"Le Meilleur Pâtissier" : La saison 6 dès ce soir sur M6
"Secret Story" 10, épisode 9 : Bastien faussement éliminé, Mélanie demande à partir !
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles