N'oubliez pas les paroles - Margaux éliminée : Qui est Antoine, le chéri de la plus grande maestro ?

Margaux a finalement été éliminée de N'oubliez pas les paroles, après 59 participations et 530 000 euros de gains. Si son élimination avait plus ou moins fuité sur les réseaux sociaux, Margaux peut se féliciter d'être la plus grande maestro de l'émission. Elle qui a dépassé Kevin, peut enfin profiter de ses gains. Elle avait d'ailleurs confié ce qu'elle comptait faire de son argent : un très beau cadeau pour son compagnon Antoine et un bien immobilier pour eux.

Margaux parlait souvent de lui dans l'émission de Nagui. Antoine avait même fait le déplacement jusque dans les coulisses de N'oubliez pas les paroles, dans une émission diffusée seulement quelques jours avant son élimination. Mais qui est vraiment Antoine, le compagnon de Margaux, la plus grande gagnante de l'émission N'oubliez pas les paroles ? Avec Nagui, la jeune femme évoquait son chéri et leur quotidien chaque fois qu'elle le pouvait et attise donc la curiosité. Dans une interview exclusive accordée à Télé-Loisirs, cet homme de l'ombre avait accepté de répondre aux questions des journalistes. Antoine s'est notamment confié sur l'expérience de sa femme, qui avait déjà tenté l'émission de chansons de France 2 auparavant. "La première fois qu'elle est passée dans le jeu, elle a perdu. Quand elle a démarré cette nouvelle session d'enregistrements, je n'ai pas pu l'accompagner. Et Margaux a vu que ça fonctionnait sans moi. Margaux en a conclu que j'étais le chat noir. Ils m'ont beaucoup charrié là-dessus", plaisante le

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Mariés au premier regard : l'attitude distante de Solenne avec Matthieu indigne les internautes
PHOTOS Iris Mittenaere pose au naturel, elle est éblouissante !
À combien s’élève la cagnotte de Séverine ? Nouvelle gagnante de N’oubliez pas les paroles
Margaux éliminée : retour sur les cinq plus grands gagnants de N'oubliez pas les paroles
VIDEO Cyril Hanouna revient sur les raisons de sa brouille avec Bruno Guillon