Notre-Dame « toujours en péril »

Notre-Dame de Paris n'est pas encore tirée d'affaire. Le militaire chargé de diriger sa rénovation l'a reconnu sur l'antenne de nos confrères de CNews . Neuf mois après l'incendie dévastateur qui a détruit la charpente et la flèche de la cathédrale, la principale menace pesant sur le monument gothique est un échafaudage. Posé avant l'incendie, il a été soudé à l'édifice par les flammes et son retrait s'annonce très délicat.

« Aujourd'hui, la cathédrale est en état de péril, toujours, et elle est sous le régime de l'urgence impérieuse, a expliqué le général Jean-Louis Georgelin [...] En état de péril, ça veut dire que l'on n'a pas encore dit que la cathédrale n'allait pas s'effondrer. »

Autre grande incertitude, l'état de la voûte qui n'a pas encore pu être inspectée. Le président Emmanuel Macron s'est engagé à faire restaurer Notre-Dame en cinq ans. Plus de 900 millions d'euros de dons ont été promis. Mais un débat agite les initiés : faut-il la restaurer à l'identique ou oser la modernisation architecturale. Le général Georgelin s'est bien gardé de se prononcer…