"On n'ose plus regarder par la fenêtre" : à Paris, des riverains manifestent face aux toxicomanes

·1 min de lecture

Ce mercredi 19 mai, les habitants du quartier de Stalingrad se mobilisent. En cause, la décision de la mairie de réserver une partie du Jardin d'Eole aux toxicomanes jusqu'à 1 heure du matin. Ils craignent la création d'une nouvelle colline du crack.

Il est 17h30, ce 19 mai, lorsque la manifestation commence à se mettre en place. Une poignée de riverains est déjà réunie pour coller des affiches. " Rendez-nous notre parc ", " non à crackland, non au crackparc " peut-on y lire.Le jardin d'Eole ressemble à n'importe quel parc. Des enfants s'amusent, des familles les surveillent, des gens jouent aux cartes. Mais à quelques dizaines de mètres, c'est plus d'une centaine de crackers qui sont réunis pour consommer, sous les yeux des agents municipaux et de la police. Ici, c'est un autre monde. Ça crie, ça se menace, ça s'insulte. " Ils se battent entre eux mais n'agressent pas les gens " glisse un agent municipal. Pour autant, il prend le soin de nous prévenir " n'allez pas au milieu d'eux ".Depuis plusieurs années, le crack est un réel problème de santé publique dans la capitale. En 2019, la tristement célèbre " colline du crack " a été évacuée. Dès lors, les usagers erraient dans un triangle défini entre Gare du Nord, Porte de la Chapelle et Stalingrad. La situation a passé un cap lorsque le premier mai, des habitants attaquent les consommateurs au mortier.Ce mardi 18 mai, la municipalité a décidé d'ouvrir le Jardin d'Eole, non loin de Stalingrad, aux crackers jusqu'à 1h...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles