Norvège: le saumon d'élevage pointé du doigt par un rapport de l'ONG WWF

Manger du saumon d’élevage ? Pas plus d'une fois par an selon les recommandations de l’ONG WWF en Scandinavie et non pas pour des raisons sanitaires mais pour des raisons écologiques et éthiques.

Vanté pour son Oméga 3 et ses vertus diététiques, le saumon norvégien n'affiche pas une grande forme dans les fermes piscicoles où il est élevé. Le dernier rapport de l’Institut vétérinaire norvégien dénonce les conditions d'élevage de saumon. Il indique qu'à cause de la surpopulation dans les bassins, un parasite prolifère : le pou du saumon. Ce dernier est responsable de la mort de 63 millions de saumons, soit un poisson sur six mais aussi d'une quantité phénoménale d'autres petits poissons, qui sont utilisés, justement, pour épouiller les saumons, rapporte notre correspondante à Stockholm, Carlotta Morteo.

Pour réduire l’épandage de produits chimiques en mer dans sa lutte contre le pou du saumon, l’industrie norvégienne a depuis les années 2000 de plus en plus recours à une méthode dite naturelle. Elle introduit dans les bassins des poissons de roche, surnommés les poissons nettoyeurs. Problème : aucun des 34 millions de poissons arrachés à leurs récifs l’an dernier pour venir épouiller les saumons n’a survécu plus de 18 mois alors que certaines espèces pourraient vivre jusqu’à 30 ans dans leur milieu naturel.

Après ce rapport accablant, l'autorité norvégienne de sécurité alimentaire demande au gouvernement norvégien des règles pour freiner ce qui est qualifié de « tragédie animale ».


Lire la suite sur RFI