Norvège : minutieuse course contre la montre pour percer les secrets d'un très rare bateau-tombe viking

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Centimètre par centimètre, ils grattent le sol en quête de précieux reliquats millénaires. Tiraillés entre la minutie de règle et l'urgence dictée par l'avancée de la moisissure, des archéologues norvégiens se hâtent dans leur lente approche pour exhumer un rarissime bateau-tombe viking et faire parler ses entrailles. Qui est enterré ici ? Selon quel rituel ? Que dit-il de la société qui vivait ici ? Désormais réduit à d'infimes fragments indissociables à l'oeil profane de la tourbe qui le recouvre, le bateau d'une vingtaine de mètres soulève bien des questions.

"Peu d'archéologues ont une telle opportunité"

Avant qu'il ne disparaisse totalement sous l'assaut de microscopiques champignons, les archéologues tentent de lui faire livrer ses secrets. Une tache exaltante pour eux qui n'avaient pas eu de bateau viking à se mettre sous la dent depuis plus d'un siècle. La dernière fois, c'était en 1904 quand le bateau d'Oseberg avait été sorti de terre, pas très loin, de l'autre côté du fjord.

"On a très peu de bateaux-tombes", explique la responsable des opérations d'excavation, Camilla Cecilie Wenn, du musée d'Histoire culturelle de l'université d'Oslo. "Je suis incroyablement chanceuse, peu d'archéologues ont une telle opportunité au cours de leur carrière".

Sous une gigantesque tente grise et blanche (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi