Norvège: le plus gros fonds souverain du monde exige la neutralité carbone

Le fonds souverain norvégien, le plus gros fonds souverain de la planète, relève ses objectifs environnementaux. Il annonce son nouveau plan d'action climatique, avec le verdissement intégral de ses investissements d'ici à 2050.

Avec l'annonce de ce nouveau plan, le fonds répond à une décision du Parlement norvégien qui avait fixé il y a quelques mois l'objectif d'une neutralité carbone d'ici à 2050. Le fonds souverain norvégien, le plus gros fonds souverain de la planète, est présent dans plus de 9 000 entreprises dans 70 pays. Il exige de ses 9 000 entreprises dans lesquelles il a investi qu’elles atteignent zéro émission nette de CO2.

Régi par des règles éthiques, le fonds souverain norvégien ne peut pas investir dans les sociétés responsables de dommages environnementaux ni dans le charbon. Au-delà de cette exigence, le fonds assure qu'il s'impliquera auprès des entreprises pour leur permettre d'atteindre la neutralité carbone et les aidera à la mise en place de plans pour réduire leurs émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre.

Le fonds souverain norvégien pèse actuellement près de 1 200 milliards d'euros. Il détient l'équivalent de 1,3% de la capitalisation boursière mondiale, mais aussi des placements obligataires, des investissements dans l'immobilier sans oublier des projets d'énergies renouvelables non cotés.

► À lire aussi : Les réserves mondiales de combustibles fossiles pourraient libérer 3500 milliards de tonnes de CO2


Lire la suite sur RFI