Norvège : un espion russe qui se faisait passer pour un chercheur brésilien arrêté

© Kazuhiro NOGI / AFP

Il se faisait passer pour un chercheur brésilien, spécialiste des enjeux arctiques. Installé à Tromsø dans l'extrême Nord de la Norvège, un espion russe a été arrêté lundi dernier par les autorités. Son identité est désormais confirmée. Cet « agent illégal » est mis en détention provisoire pour quatre semaines, en vue d'une expulsion.

Avec notre correspondante à Stockholm, Carlotta Morteo

Les photos en attestent : José Assis Giammaria est en fait Mikhail Mikhushin, né en 1978, membre du GRU, la direction générale des renseignements de l’état-major des Forces armées russes.

De ce que l’on sait, l’espion a participé à un séminaire organisé à Vilnius, quelques jours après le début des fuites de gaz en mer Baltique qui visait à mettre en lumière les vulnérabilités que les adversaires de l’Union européenne pourraient exploiter dans une guerre hybride.

Arrivé à Tromsø il y a un an, Mikhail Mikhushin se serait constitué un réseau d’informateurs à même de lui fournir des détails intéressants pour la Russie sur la politique norvégienne dans le Grand Nord. Le site d’investigation BellingCat a en tout cas réussi à démanteler sa couverture.

« Mikail l’envahisseur »

À lire aussi : Norvège: dans le Grand Nord, les Russes ne font peur à personne

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Alésia : "La pire chose que la Russie a fait de notre peuple, ce n’est pas de nous tuer. Ils ont fait bien pire"