Normandie: trois personnes écrouées après l'homicide d'un employé de restaurant

(photo d'illustration) - Denis Charlet
(photo d'illustration) - Denis Charlet

Trois personnes ont été mises en examen pour homicide volontaire et écrouées dans le cadre d'une enquête sur le meurtre lundi de l'employé d'un restaurant chinois près de Fécamp, en Seine-Maritime, a signalé jeudi le parquet du Havre.

"Les trois personnes déférés ont été mises en examen pour homicide volontaire et placées en détention provisoire. Aucun ne reconnaît les faits", a déclaré le procureur de la République du Havre Bruno Dieudonné à l'AFP.

Quatre personnes placées en garde à vue initialement

Lundi, quatre personnes avaient été placées en garde à vue. La victime, âgée d'une trentaine d'année, avait été retrouvée morte avec un couteau planté dans le flanc, selon le parquet. D'après une source proche du dossier, "la victime est issue de la communauté tibétaine" tandis que des mis en cause sont issus de la communauté chinoise, mais "il est beaucoup trop tôt pour évoquer un éventuel mobile raciste".

"Pour le moment, on est plutôt dans un contexte de rixe violente sur fond d'alcoolisme fort", selon la source proche du dossier. La victime a été découverte devant le restaurant asiatique, à Saint-Léonard, à trois kilomètres de Fécamp, d'après la même source.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles