Normandie : les plages du débarquement quasiment désertées

Au bout d'un sentier de Sainte-Marie-du-Mont (Manche) se trouve une plage qui a fait la grande histoire de la Seconde Guerre mondiale : Utah Beach. C’est l’une des cinq plages du débarquement de Normandie le 6 juin 1944. “On peut voir que le béton est littéralement criblé d'éclats d’obus et d'éclats de bombes”, explique un guide. La visite se fait en petit comité. Benoît Noël, un guide professionnel, a repris ses visites en extérieur il y a une semaine, avec cinq participants au maximum. Une clientèle française plus nombreuse Mais la crise sanitaire a aussi bouleversé positivement la façon de travailler de ce guide. “Avant, les visites, on les faisait à l'intérieur du musée. Mais malheureusement, depuis un an, on ne peut plus les faire. C’est à nous d’imaginer d'autres types de visites plus ou moins longues", explique-il. Un autre guide, Jean Ferrolliet, avoue n’avoir jamais aussi bien travaillé depuis un an. “La clientèle française, comme les frontières sont fermées, elle est beaucoup plus nombreuse”, assure-t-il.