Normandie: mort d'un handicapé après une agression, une enquête préliminaire ouverte

1 / 2

Montpellier: des étudiants expulsés de la fac par des hommes "cagoulés" et "armés de bâtons"

Des étudiants de la faculté de droit de Montpellier ont été violemment expulsés de l'établissement dans la nuit de jeudi à vendredi par des hommes cagoulés. Ils occupaient les lieux en signe de protestation contre la sélection à l'Université et la réforme du bac. Une enquête a été ouverte par le parquet de Montpellier et le ministère de l'Enseignement supérieur a décidé d'une mission interne. 

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête préliminaire pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner après le décès dimanche d'un handicapé agressé à Elbeuf par un groupe d'individus. "Les faits auraient été commis le 5 mars", a indiqué Pascal Prache, le procureur de la République de Rouen, précisant que la victime était âgée de 60 ans.
    
Selon une source syndicale policière, confirmant des informations du quotidien Paris Normandie, l'homme, qui marchait dans une rue d'Elbeuf avec une béquille, a été roué de coups par quatre personnes après leur avoir, semble-t-il, refusé une cigarette. 

Aucune interpellation pour le moment

Le parquet n'a pas confirmé ces précisions, évoquant une agression par "un groupe d'individus". Le magistrat s'est notamment basé sur les déclarations de la victime avant son décès, pour ouvrir une enquête préliminaire. La secrétaire d'Etat chargée du Handicap, Sophie Cluzel, a réagi dans un tweet mardi soir. "Indignée et choquée par cette agression barbare à #Elbeuf. Je condamne fermement cet acte odieux. Toutes mes pensées vont vers sa famille et ses proches. Tolérance zéro sur ces violences ignobles", a-t-elle écrit.
    
Selon la source syndicale policière, la victime n'a été hospitalisée que vendredi et elle est décédée dimanche à l'hôpital des Feugrais à Elbeuf. L'autopsie prévue mercredi "devrait permettre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi