Normandie : un médecin écarté après avoir déconseillé la vaccination

·2 min de lecture
Un médecin déconseillait la vaccination dans un centre de vaccination

Un médecin de l’Orne, en Normandie, a été écarté d’un centre de vaccination contre le Covid-19 où il avait été dépêché en renfort. Il aurait conseillé à plusieurs patients, dont un groupe de jeunes, de ne pas se faire vacciner.

On ne sait jamais avec qui on travaille. C’est ce qu’a découvert l’équipe du centre de vaccination de la halle aux Toiles à Alençon, dans l’Orne. L’un des médecins qui y opérait a en effet été écarté du site après avoir été surpris en train de déconseiller à certains de ses patients de se faire vacciner. Le tout entre deux injections administrées à d'autres.

Visiblement convaincu de la dangerosité ou de l’inutilité du vaccin contre la Covid-19, ce médecin s’est notamment attelé à convaincre un groupe de jeunes venus au centre de renoncer à leur décision. Une initiative condamnée par Jean-Michel Gal, président de l’Ordre des médecins de l’Orne, qui a rapporté la situation au journal Le Perche, relayé par Actu.fr. La situation est d’autant plus paradoxale que le médecin en question avait été dépêché dans ce centre de vaccination qui en manquait.

Plusieurs cas en France

Aussi étonnante soit-elle, cette histoire n’a rien d’un cas isolé. Toujours selon Jean-Michel Gal, de nombreuses anecdotes similaires ont été rapportées de toute la France. Le président de l’Ordre des médecins de l’Orne, conclut donc avec philosophie : “C’est ainsi, depuis Pasteur, il y a toujours eu des anti-vaccins". Mais à n’en pas douter, le grand chercheur français et inventeur de la vaccination, n’a jamais dû se retourner autant dans sa tombe que depuis le début de cette épidémie.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles