Norman fait des vidéos : Norman fait un four

Le héraut de la génération Y s’est ramassé une veste au cinéma. Guère épargné par les critiques, Norman joue la carte de l’indifférence.

Norman ne fait que le confirmer. Passer de Youtube au grand écran est un exercice aussi périlleux qu’une scène de cascade dans un film de Pierre Richard. Roi des sketchs vidéos sur le web et véritable icône de la génération Y ( au même titre qu’Aude Sarkamari ou Vincent Glad par exemple), Norman Thavaud dit « Norman fait des vidéos » est en train de vivre le premier échec de sa jeune carrière.

A l’affiche de Pas très normales activités de Maurice Barthélemy, Norman n’a pas été épargné par la critique de la presse qui a sabré le film de manière quasi unanime. A l’image d’Alexandre Hervaud, journaliste spécialisé dans le cinéma pour Slate.fr, pourtant amateur de films de série B, qui a balancé ce tweet lapidaire : « Affligeant, Pas Très Normales Activités est aussi la pire pub Granola jamais produite. Du found footage de gueule ».

Le costume (ou l’outerwear pour les anglophiles) était-il trop grand pour ce jeune homme de 26 ans ? C’est l’avis du journaliste Mathieu Géniole spécialisé dans l’analyse de la société du spectacle sur le site participatif du Nouvel Obs. Selon lui, Norman n’a pas réussi à reproduire l’humour qui a fait son succès sur le web et s’est violemment planté lors de sa tournée promotionnelle. « Pas drôle, presque gênant, le personnage timide et maladroit qui a fait son succès sur internet n'a ni le niveau, ni le formatage pour devenir un bon invité de télévision »assène t-il, définitif.

Mais le pire pour Norman c’est sans doute d’avoir perdu une partie de son public. Alors que chacune de ses vidéos Youtube culmine à 9 millions de vues, le film fait un four en salle. Il se classe seulement 10eme du box office France lors de sa première semaine de lancement avec 104 305 entrées seulement. Face aux nombreuses critiques de ses fidèles que ce soit sur Facebook ou sur sa page Twitter, le jeune Youtuber a (...)

Lire la suite sur voici.fr

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.