Nordahl Lelandais: "Ce n'est pas possible", confie son frère

1 / 2

Nordahl Lelandais: "Ce n'est pas possible", confie son frère

Après cinq mois et demi de déni, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué Maëlys le 27 août dernier. Sur ses indications, les enquêteurs ont pu retrouver le corps de l'enfant. Malgré ces déclarations, son frère a encore du mal à croire à cette version.

Mercredi en fin de journée, le procureur de la République de Grenoble a mis fin à cinq mois et demi d'interrogations: Nordahl Lelandais a avoué avoir tué Maëlys le 27 août dernier. Les restes du corps de l'enfant ont pu être retrouvés sur les indications de l'ex-militaire de 34 ans qui a emmené enquêteurs et juges dans une zone escarpée de la vallée de la Chartreuse où il a déposé le corps de la petite fille.

"Non ce n’est pas possible", tranche sur TF1 Sven, le frère de Nordahl Lelandais.

"Il a toujours été fermé"

L'aîné de l'ex-militaire a quitté la région de Pont- de-Beauvoisin, notamment pour fuir des menaces le concernant après la mise en examen de son frère le 3 septembre dernier. Saisonnier, il travaille actuellement dans un restaurant d'altitude dans un station de sports d'hiver. "Je compte aller le voir au mois d'avril et lui demander ce qu’il s’est passé point par point, pour avoir la vérité vraie, poursuit Sven. Jamais, je me serais douté de ce qu’il en est."

"Je n’ai pas pu déceler quoique ce soit, insiste le jeune homme qui a rencontré son frère deux fois avant le mois de novembre. Il était fermé, après il a toujours été fermé..."

Les doutes de la famille de Nordahl Lelandais se confrontent toutefois à des éléments scientifiques. Les aveux de l'ex-militaire ont été provoqués par la découverte d'une micro-tache de sang appartenant à Maëlys sous...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi