Nordahl Lelandais : la mère d'Arthur Noyer émue

·1 min de lecture

À l'issue d'une éprouvante troisième journée de procès, la mère d'Arthur Noyer a confié son émotion au micro de RTL, ce mercredi 5 mai. À Chambéry, Nordahl Lelandais est jugé pour le meurtre du fils de Cécile Noyer, tué dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Une disparition dont les circonstances demeurent floues mais qui pourraient s'éclaircir en ce jeudi 6 mai, le principal suspect étant interrogé sur sa version des faits. "Je suis émue par tous ces témoignages. Les copains de Nordahl Lelandais, qui l'ont aimé, qui se sentent trahis, qui ne comprennent pas… Ils ont tous été d'une dignité", a déclaré la mère de la victime, très éprouvée par ce procès, qui "remercie" les amis du meurtrier présumé d'avoir témoigné à la barre. Et d'ajouter : "Vraiment, ils m'ont tous émue".

Les proches d'Arthur Noyer se sont également présentés, devant les Assises de Savoie, pour évoquer leurs souvenirs du jeune militaire, âgé d'à peine plus de 20 ans au moment des faits. "Il en ressort que c'était un garçon plein de vie, un gamin de 23 ans qui aimait la vie. Le témoignage de la barman m'a émue parce que je voyais Arthur… Et, je voyais Arthur vivant parce que je le reconnaissais dans tout ce qu'elle disait", a raconté Cécile Noyer. Son fils, tour à tour qualifié de "gentil garçon, sincère et bienveillant" par les membres de sa famille, aurait perdu la vie des suites d'une bagarre qui aurait dégénéré, selon les dires de l'accusé. Ce dernier a confirmé avoir tué le jeune homme, "sans le vouloir", tout (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Luc Ferry et la polémique des 3000 euros par mois : "Arrêtez de m’emmerder !"
Christina Milian jeune maman : comment la chérie de M Pokora fait changer les mentalités
"Une sorte de viol" : pourquoi Mazarine Pingeot a mal vécu la révélation de son existence
2 ans d'Archie, fils de Meghan et Harry : la famille royale a-t-elle prévu quelque chose ?
Audrey Fleurot (HPI) : le rôle de son compagnon Djibril Glissant dans la série