Nordahl Lelandais : sa mère a dû reprendre son nom de jeune fille pour ne pas être embêtée

·1 min de lecture

Le procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer a débuté ce lundi 3 mai à Chambéry. La journée a été marqué par les premières déclarations du prévenu devant les juges de la cour d'assises de Savoie ainsi que l'examen de sa personnalité. Il a notamment affirmé avoir "donné la mort à Arthur Noyer mais sans vouloir lui donner". Sa mère s'est également présentée à la barre, évoquant sa relation avec son fils, mais aussi les difficultés rencontrées dans son quotidien depuis que le nom de Nordahl Lelandais est lié à plusieurs affaires judiciaires. "J'ai été pas mal agressée, j'ai été obligée de prendre mon nom de jeune fille quand j'ai été hospitalisée pour ne pas être embêtée", a-t-elle indiqué, rapportent nos confrères de BFM TV.

La mère de Nordahl Lelandais a demandé à son fils de "dire toute la vérité, pour les parents d’Arthur". "Bien sûr maman, je vais le faire, lui a-t-il répondu. Ce que tu m’as dit sur la famille d’Arthur m’a bouleversé. Je leur présente mes excuses." Devant le tribunal, la septuagénaire a dressé un aperçu du cadre familial dans lequel l'accusé a grandi. “On était une famille normale. C’était un enfant désiré", a-t-elle précisé. Et d'ajouter que son fils était "doux, gentil" et n'avait "pas fait de bêtise à l'adolescence". Celle qui hébergeait Nordahl Lelandais chez elle a évoqué le caractère "taiseux" du prévenu, qui ne "buvait pas à la maison" mais qui était sous l'emprise de drogues et avait tendance à la fuir en 2017, année des disparitions (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Claude Lelouch : l'écrivaine Valérie Perrin revient sur leur coup de foudre très romanesque
Olivier Véran « tête de turc » de Renaud Muselier : pourquoi ils sont en froid
Kate Middleton : sa stratégie face au chaos Meghan et Harry
Julia Vignali : 5 choses à savoir sur la nouvelle recrue de Télématin
VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta mis à part ? Thomas refuse de lui parler