Nordahl Lelandais: l'attente des familles des victimes présumées à l'ouverture du premier procès

Hugues Garnier
·4 min de lecture
Nordahl Lelandais est jugé à partir de ce lundi au palais de justice de Chambéry pour le meurtre d'Arthur Noyer. - BFMTV
Nordahl Lelandais est jugé à partir de ce lundi au palais de justice de Chambéry pour le meurtre d'Arthur Noyer. - BFMTV

Le premier procès d'une série d'affaires. Nordahl Lelandais est jugé à partir de ce lundi matin devant la Cour d'assise de la Savoie pour le meurtre d'Arthur Noyer, un caporal ayant disparu après une soirée en discothèque en avril 2017.

S'il reconnaît lui avoir donné des coups suite à une violente dispute, il affirme qu'il s'agit là d'une mort accidentelle, niant toute intention de la lui donner.

"Nous sommes prêts. Cela va être une épreuve supplémentaire c'est évident, et nous appelons à la dignité de tous et au respect", a confié la semaine dernière Didier Noyer, le père d'Arthur. Les proches du caporal se disent "émus", mais "confiants dans la justice".

"Il y a une certaine appréhension"

L'ouverture du procès ce lundi marquera la première confrontation entre les proches d'Arthur Noyer et Nordahl Lelandais. Leur avocat a quant à lui déjà rencontré l'accusé lors d'interrogatoires.

"Il y a une certaine appréhension, dire le contraire serait vous mentir", a déclaré Me Bernard Boulloud sur RMC, "mais ils (les parents, NDLR) sont particulièrement motivés. Lorsque Nordahl Lelandais entrera dans la salle d'audience, ce ne sont pas les parties civiles qui vont baisser les yeux croyez-moi".

Si l'avocat ajoute que Nordahl Lelandais a déjà présenté ses excuses à la famille, il ajoute avoir refusé de les transmettre, affirmant qu'il ne le fera "que lorsqu'il dira la vérité".

Le père d'Arthur Noyer affirme enfin ne pas appréhender de voir celui qui encourt jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son fils: "Arthur sera là, et j'espère que celui qui appréhende le plus ce sera le bon".

"On va voir la stratégie de la défense"

La posture de l'accusé sera également scrutée par d'autres avocats, notamment par Caroline Remond qui représente trois petites cousines de Nordahl Lelandais, accusé d'agressions sexuelles sur ces dernières.

"On va voir d'une part la stratégie de la défense mais également la position de Nordahl Lelandais. On sait qu'il est très méprisant pour ses victimes [...] Il est intéressant de voir comment dans le cadre de l'affaire Arthur Noyer il réagit par rapport aux parents de la victime", explique l'avocate sur BFMTV.

Ce deuxième dossier judiciaire n'aurait sans doute pas connu une si forte couverture médiatique sans la toute première affaire impliquant Nordahl Lelandais. Il est également mis en examen pour "meurtre précédé d'enlèvement" dans l’affaire de la petite Maëlys de Araujo, tuée à l'été 2017 à l'issue d'un mariage au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

"Cela va nous permettre à nous, dans la perspective de notre procès, de voir comment les débats vont se dérouler, de voir comment va être la stratégie de la défense", a évoqué samedi sur BFMTV Me Fabien Rajon. L'avocat de la famille de Maëlys relève par ailleurs que c'est "la première fois que Nordahl Lelandais aura à répondre de ses actes dans le cadre d'une audience publique",

Les enquêteurs sont parvenus à établir un lien entre cette affaire et la disparition d'Arthur Noyer, survenue à une trentaine de kilomètres seulement du domicile de Nordahl Lelandais. Le téléphone portable de l'ancien caporal a "borné" au même endroit que celui de Nordahl Lelandais. En outre, il reconnaît en février 2018 avoir pris en stop Arthur Noyer puis avoue quelques semaines plus tard l'avoir tué involontairement, une thèse qui ne convainc pas les enquêteurs.

Un procès qui s'ouvre avant celui de l'affaire Maëlys

Pourquoi ce procès se tient dès lors avant celui de la petite Maëlys? Yves Crespin, avocat de l'association "L'Enfant Bleu" et partie civile dans l'affaire Maëlys, rappelle que le crime commis contre Arthur Noyer est le premier établi chronologiquement par les enquêteurs.

"L'avocat de Nordahl Lelandais a également multiplié les recours à l'encontre d'actes d'instruction dans l'affaire Maëlys et celle des petites cousines, ce qui peut expliquer une certaine lenteur", souligne Me Caroline Remond.

L'avocat de la famille de Maëlys a par ailleurs indiqué vouloir "être discret" lors de la tenue du procès du meurtre d'Arthur Noyer, un souhait de la famille: "c'est un moment très important, on attend beaucoup de la justice, pas beaucoup de Nordahl Lelandais".

Pour Yves Crespin, "c'est le mérite des enquêteurs dans l'affaire Maëlys d'avoir pu d'abord faire surgir la vérité concernant le crime commis contre celle-ci et puis le lien avec l'affaire du caporal Noyer".

"Si Nordahl Lelandais n'avait pas été arrêté on peut craindre que la série de meurtre aurait continué", ajoute enfin l'avocat.

Article original publié sur BFMTV.com