Nordahl Lelandais : un incendie déclaré dans son quartier à la prison de Saint-Quentin-Fallavier

·1 min de lecture

Panique au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Un incendie s'est déclaré ce mercredi 12 mai en début de soirée au sein du quartier d'isolement de la prison iséroise. Un quartier où est actuellement incarcéré Nordahl Lelandais et qu'il a réintégré dans la nuit de mardi à mercredi après avoir été condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Comme le rapportent nos confrères du Dauphiné libéré, c'est l'un des voisins de cellule de l'ancien militaire qui a mis le feu en incendiant des papiers et des serviettes. Alertés aux alentours de 20h30, les pompiers de la région sont rapidement intervenus afin de maîtriser les flammes. Si aucun des détenus n'a été intoxiqué par les fumées, l'homme à l'origine de ce départ de feu a dû être menotté "en raison de son état de surexcitation".

Nordahl Lelandais condamné pour le meurtre d'Arthur Noyer

Mardi 11 mai, au terme de sept jours de procès, dont le coup d'envoi a été donné le 3 mai dernier, le procureur de la République de Chambéry, Thierry Dran, a prononcé la peine que devra purger Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, survenu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. En dépit des efforts de son avocat, Maître Alain Jakubowicz, l'accusé a écopé d'une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Au matin du 11 mai, l'avocate générale avait requis la peine maximale de 30 ans de réclusion criminelle assortie d'une période de sureté des deux (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Euromillions : un gagnant d'un million d'euros disparu dans la nature
EXCLU CLOSER. Mila : recluse depuis un an, elle prépare une sortie fracassante
Avec son iPhone, il monte un plan diabolique pour piéger sa victime
Michel Fourniret : comment son fils a appris sa mort ?
La très violente agression d'un fils qui voulait venger sa mère victime de son compagnon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles