Nordahl Lelandais : au coeur de l’affaire Arthur Noyer

La nuit du 11 au 12 avril 2017, Arthur Noyer sort de boîte de nuit. Ivre, le jeune militaire cherche à regagner sa caserne. Une caméra de surveillance le filme en train de faire du stop. Peu avant 3 heures du matin, une voiture s’approche. C’est une Audi A3 de couleur grise. C’est la dernière trace d’Arthur Noyer vivant. À Chambéry en Savoie, sa famille placarde des avis de recherche. Les enquêteurs sont sur la piste d’un homme : Nordahl Lelandais Mais leurs espoirs s'effondrent cinq mois plus tard. Le 7 septembre, des promeneurs découvrent un crâne dans une forêt et c’est celui d’Arthur Noyer. Alors qu’il n’y a toujours pas de suspect, la disparition de la petite Maëlys dans la région met la puce aux oreilles des enquêteurs qui sont sur la piste d’un homme : Nordahl Lelandais. Cet homme conduisait-il l’Audi à bord de laquelle Arthur Noyer est monté ? Dans un premier temps, il nie, mais les enquêteurs se penchent sur les téléphones des deux hommes qui bornent aux mêmes heures et dans les mêmes secteurs la nuit de la disparition.