Nordahl Lelandais acculé : comment son amie Alexandra l'a défié à la barre en plein procès

·1 min de lecture

Les témoignages se suivent et ne se ressemblent pas. Mercredi 5 mai, au troisième jour du procès de Nordahl Lelandais, jugé pour le meurtre d'Arthur Noyer, 23 ans, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, le procureur de Chambéry a appelé à la barre l'une des meilleures amies de l'accusé. Aux alentours de 17 heures, Alexandra, 44 ans, a ainsi pris place face à la cour, livrant les souvenirs perturbants qu'elle garde de la soirée du 12 avril 2017, celle du lendemain du meurtre du jeune caporal. Un témoignage qui a brisé la carapace de l'accusé, comme le révèle nos confrères de 20 minutes dans leur récit du procès.

"On s'est retrouvés un peu plus tard dans un autre établissement. On a passé un super moment", a commencé la témoin, avant de s'étonner du comportement dont a fait preuve son ami à l'époque : "Il était comme d'habitude. Il n'y avait aucun signe pouvant indiquer ce qu'il s'était passé. Si j'avais accidentellement tué quelqu'un, comme il le dit, je suis certaine que je n'aurais pas pu aller à une soirée festive le lendemain. On ne passe pas à autre chose quand on a ôté la vie d'une personne."

"Dis-leur (...) Ce n'était pas un accident, c'est impossible"

Bouleversée par les actes de son ami, qui prétend avoir tué Arthur Noyer accidentellement, "Alex" s'est alors tournée vers lui pour l'encourager à avouer : "C'est assez compliqué de voir le mal que tu as fait. Tu leur dois la vérité", lui a-t-elle alors lancé, avant qu'il ne cherche (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TEMOIGNAGE. "Nous sommes mariés grâce à notre chien"
Un mari (faussement) éploré arrêté pour le meurtre de sa femme disparue il y a un an
Michel Fourniret proche de la mort : ce pseudo qu'il utilise lors de son hospitalisation
Delphine Jubillar : ce rétropédalage de son mari Cédric qui n'est pas passé inaperçu
Michel Fourniret : ces 21 affaires classées dont il est désormais soupçonné

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles