Nord : elles volent un chien attaché devant un magasin et le jettent par la fenêtre du 2e étage

·2 min de lecture
L'animal, un bichon âgé de 10 ans, a été grièvement blessé

Âgées de 13, 16 et 18 ans, les trois jeunes filles ont été placées en garde à vue, tandis qu'une plainte a été déposée.

Difficile de comprendre ce qui leur est passé par la tête. Trois adolescentes âgées de 13,16 et 18 ans ont récemment été arrêtées et placées en garde à vue à Dunkerque (Nord), après un incident survenu dans l'après-midi du jeudi 23 septembre, rapporte L'Indépendant

Elles se filment en train de voler un chien

Alors qu'elles passaient à proximité d'un magasin, les jeunes filles ont en effet repéré ce jour-là un petit chien seul, visiblement attaché là par son propriétaire, entré dans la boutique. Les trois copines ont alors décidé de détacher l'animal et de l'emmener avec elles.

Leurs déambulations, filmées sur le téléphone portable de l'une des adolescentes, les ont ensuite conduites dans un immeuble du voisinage, toujours accompagnées du chien. Là, elles ont laissé libre cours à leur bas instincts en jetant l'animal depuis une fenêtre du deuxième étage.

Une plainte déposée par 30 Millions d'Amis

Grièvement blessé, "la mâchoire fracturée et les dents brisées" selon L'Indépendant, le bichon âgé de 10 ans a ensuite été récupéré par son maître, qui a prévenu les forces de l'ordre. Les jeunes filles, qui avaient diffusé leur "exploit" sur les réseaux sociaux, n'ont pas tardé à être interpellées.

Après un passage en garde à vue, les trois adolescentes ont été libérées, mais elles devront répondre de leur acte devant la justice, puisqu'une plainte a été déposée par la fondation 30 Millions d'Amis et qu'une audience est déjà programmée pour le 8 mars prochain. De son côté, le petit chien maltraité se remet de ses blessures et de ses émotions dans la clinique vétérinaire où il a été opéré après sa chute.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles