Nord : Tourcoing veut miser sur l'emploi des seniors

À 52 ans, Hervé Boidin est un tout jeune CDI. Ce technicien vient juste d'être embauché. Un soulagement, après deux longues années passées au chômage. "Je n'avais pas trop d'inquiétude au départ. Et je me suis aperçu que le cap des 50 ans faisait quand même beaucoup", explique-t-il. Il a connu des dizaines de candidatures sans réponse.

Les plus de 55 ans ont du mal à retrouver un travail À son âge, impossible ou presque de décrocher un entretien. C'est un plafond de verre, selon lui. "L'expérience qu'on a, on l'écrit sur un CV, on peut la rappeler sur une lettre de motivation, mais ce n'est jamais aussi fort que quand on le présente verbalement face au recruteur", précise-t-il. Résultat : des seniors plus touchés par le chômage de longue durée. Les chômeurs de plus de 55 ans sont 60% à être sans emploi depuis plus d'un an, contre seulement 42% pour l'ensemble des chômeurs.