Nord: six suspects interpellés après l'incendie d'une antenne-relais à Douai

·1 min de lecture
Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois
Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois

Six personnes ont été interpellées, soupçonnées d'avoir incendié une antenne-relais à Douai, dans le Nord, et quatre d'entre elles feront l'objet d'une comparution immédiate vendredi après-midi au tribunal judiciaire de Douai, a appris l'AFP de source proche du dossier.

Dans la nuit du 2 au 3 mai, les pompiers étaient intervenus dans la zone industrielle de Douai pour l'incendie d'une antenne-relais, "en plein confinement".

"Le caractère criminel" de l'incendie "était rapidement confirmé" et le préjudice était estimé "entre 300.000 et 500.000 euros", a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.

Une mise en examen, quatre comparutions immédiates

La brigade criminelle de la direction interrégionale de la police judiciaire de Lille a interpellé mardi six suspects proches des "milieux prônant une forme de contestation violente" qui ont été placés en garde à vue.

Parmi ces six personnes, l'une a été libérée à l'issue de son audition, sans faire l'objet de poursuites, une personne mineure a été mise en examen pour "destruction de biens en bande organisée" et "association de malfaiteurs en vue de commettre un délit", et les quatre autres - âgés de 22 à 32 ans - seront jugés en comparution immédiate vendredi après-midi à Douai.

Les dégradations d'antennes-relais se sont multipliées ces dernières semaines en France. Des actions généralement attribuées à des membres de l'ultragauche ou à des militants complotistes anti-5G.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles