Nord : Roubaix organise une vaste opération de dépistage du coronavirus

Une vaste opération de tests a été lancée, lundi 11 janvier, à Roubaix (Nord). L'objectif est de trouver les personnes positives au coronavirus et surtout de traquer le variant britannique. Selon l'Agence régionale de santé, trois cas de ce variant ont déjà été détectés dans le Nord au mois de décembre. Pour les Roubaisiens, l'enjeu est de taille. "J'ai vu des amis qui avaient fêté le Nouvel An, j'ai envie de savoir. Si tout le monde joue le jeu, ça devrait bien se passer, c'est du bon sens", témoigne un Nordiste venu se faire dépister. Éviter une troisième vague Roubaix, ville pauvre et particulièrement dense, a connu en octobre des records de contamination. Si la situation s'est aujourd'hui calmée, l'objectif est d'éviter une troisième vague après les fêtes. "Tout le monde sait très bien qu'on ne va pas être capable de vacciner tout le monde dans les trois, quatre mois ou plus. Il faut savoir où en est la situation de portage de virus, quel type de virus on porte", explique professeur Philippe Froguel, directeur de recherche au CNRS - Institut Pasteur de Lille.