Nord : et maintenant, l'arnaque au matelas

·1 min de lecture

C'est un type d'arnaque bien connu de commerçants malveillants. Discuter avec un client, promettre un prix très alléchant sur un produit, et le lui facturer dans un second temps cinq à dix fois plus cher. C'est ce qui semble s'être passé dernièrement à Carvin, un petit village du Pas-de-Calais, selon nos confrères de La Voix du Nord. Et c'est une arnaque au matelas à laquelle ont été confrontés des habitants sur le marché de la place centrale de la ville.

Ainsi, à travers plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, des habitants se sont plaints d'un revendeur qui proposait des matelas à 100 euros sur le marché. Sauf qu'une fois arrivé chez eux pour livrer ledit matelas, le revendeur leur présente une facture dix fois plus élevée. Il leur dit que 100 euros n'est pas le prix du matelas, mais bien le prix de la remise pour reprendre leur ancien matelas. Selon des clients pris au piège, la subtilité indiquant que la remise était "effacée et quasiment illisible, cachée dans les plis de l'emballage".

>> A lire aussi - Loire : ils perdent leurs économies dans une arnaque aux faux livrets d'épargne

D'après La Voix du Nord, quelques clients auraient consenti à payer, surpris et décontenancés par le discours de l'homme. D'autres l'auraient cependant éconduit. L'affaire est remontée jusqu'à la mairie qui a dit "regarder ça de près" et potentiellement avertir les Carvinois s'ils ont affaire à quelqu'un de "malhonnête". La responsable du développement commercial demande la plus grande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aide à domicile : l’appel au secours d’un secteur au bord de la rupture
Angleterre : ils reviennent payer leur note au restaurant après une menace du gérant
“C’est Alcatraz” : CGT et direction s’écharpent au Carrefour Market de Nice
Donald Trump interdit de publications sur Facebook et Instagram
Un quart des Européens ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles