Nord : La cour d’appel de Douai recherche des conciliateurs de justice bénévoles

Gilles Durand
·1 min de lecture

JUSTICE - La cour d'appel de Douai recherche des volontaires dans le Nord et le Pas-de-Calais pour s'occuper des petits litiges de moins de 5.000 euros

Vous rêvez de rendre la justice sous un grand chêne, comme un célèbre roi de France ? Ça tombe bien, la cour d’appel de Douai recrute cinquante conciliateurs dans le Nord et dans le Pas-de-Calais*. Pour le lieu, c’est au libre choix de chacun. Pour la mission, il s’agit de recoller les morceaux dans les conflits de voisinage et de gérer les petits litiges financiers.

« La fonction de conciliateur de justice existe depuis plus de 40 ans, mais son pouvoir a été accentué lorsque Christiane Taubira était garde des Sceaux, notamment avec l’obligation de passer par une conciliation pour les différends de moins de 5.000 euros », explique Didier Decrane, président des conciliateurs des Hauts-de-France.

« Faire preuve de bon sens commun »

La fonction qui nécessite un sens aigu de l’abnégation car elle est bénévole. « Nulle obligation de détenir un diplôme de droit, il faut juste faire preuve de bon sens commun », précise Jean Seither, premier président de la cour d’appel de Douai, dont dépendent les conciliateurs de justice régionaux. Une formation délivrée par l’institut(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Frais bancaires: «On a dû rembourser jusqu'à 3.500 euros en un an»
Guerre des voisins : que faire en cas de nuisances ?