Nord : un couple obligé de faire démolir sa maison à cause des travaux du voisin

La maison, qui risquait de s’effondrer à tout moment, a dû être démolie. (Getty Images)

Un couple, qui habitait avec ses six enfants à Pecquencourt dans le Nord, a été contraint de faire démolir sa maison à cause des travaux réalisés par le voisin d’à côté. Ils se retrouvent aujourd’hui sans rien.

Un véritable cauchemar. Un couple, qui habitait avec ses six enfants à Pecquencourt dans le Nord, a été contraint de faire démolir sa maison, après seulement quelques années de vie en son sein. Comme le révèle La Dépêche, la demeure menaçait de s’effondrer à cause des travaux réalisés par leur voisin. Aujourd’hui, la famille a tout perdu et se retrouve complètement démuni face à cette situation.

Tout commence en 2021, année où la petite tribu s’installe dans son nouveau chez-soi. Rapidement, Caroline et Thierry ont vent d’une nouvelle qui bouleversera leur vie : un homme veut acheter le terrain d’à côté. Il creuse un trou béant pour bâtir les fondations de sa nouvelle demeure. Seulement voilà : en effectuant cette tâche, il abîme les fondations de la maison de Caroline et Thierry. Un couac qui ne semble pas l’affecter. "'C’est bon, j’ai un permis de construire, je sais ce que je fais. C’est mon travail, ça va aller.' Et finalement, est arrivé ce qui est arrivé", a expliqué Caroline, lors d’une interview accordée à TF1.

Une opération à 42 000 euros

Le pire se produit. Leur maison, qui risque de s’effondrer à tout moment, doit donc être démolie. Une opération d’un coût de 42 000 euros réalisée tout récemment. "C’est une grosse somme, mais ce n’est rien à côté de ce qu’on vient de perdre, parce qu’on parle d’une maison complète", témoigne le père de famille.

Face à ce coup du sort, lui et sa femme décident de porter plainte contre leur voisin. Une initiative qui porte ses fruits puisqu’il se retrouve condamné à leur verser pas moins de 350 000 euros pour le préjudice subi. Mais l’argent n’arrivera jamais car l’accusé sera déclaré insolvable.

Pour Thierry et Caroline, les ennuis se poursuivent. Leur assurance leur fait faux bond et ne les couvre pas. En parallèle, le maire de la commune, Joël Pierrache, leur réclame les 42 000 euros dépensés par la municipalité pour détruire leur demeure. Sans aucune solution de leur côté, ils ont donc décidé de lancer une pétition pour retarder au maximum le remboursement de cette somme.

VIDÉO - MaPrimeRénov’ : les travaux de rénovation sont rentabilisés en 10 ans