Nora Sahara : "J'ai travaillé dans des services où j'avais 100 patients"