#Nopressure : 5 filles uniques pour une série mode libératrice

·1 min de lecture

Julie (@douzefevrier), Gaëlle (@gaelleprudencio), Pauline (@paulinealopecia), Elsa (@wolinskiki) et Emilie (@emiliebrunette) sont très présentes sur Instagram. De leur “différence”, leur maladie, leurs coups de gueule ou leurs coups de blues, elles ont fait un combat qu’elles partagent sur leurs comptes. Suivies par des milliers de jeunes hommes et femmes, elles participent à alléger la solitude, et à libérer les femmes des diktats que la société fait encore trop souvent peser sur elles.

Pour nous, ces cinq femmes puissantes ont accepté de jouer le jeu de la série mode. Ensemble, elles se sont prêté au jeu du stylisme, du make-up, et ont posé fièrement devant l’objectif de Simone Eusebio, à l’hôtel de Crillon. Pour prouver qu’aujourd’hui, les codes de la mode ont changé. Il n’y a plus un seul corps, une seule silhouette, un seul visage mais une multitude qui s’exposent et ouvrent les consciences à la différence.

Sous les dorures du palace, dans un fou rire collectif dans une chambre, bras dessus, bras dessous, cheminant fièrement vers l’obélisque de la Concorde, ces cinq femmes inspirantes irradient dans cette série de dix pages dont nous sommes fier, et que vous pouvez retrouver en kiosque dans le n°1463 du 24 juin, et dans une vidéo où chacune explique sa vision du bikini body, parle d’elle, et de cet élan de sororité qui continue de les porter.

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Bvlgari s'offre un show spectaculaire à Milan pour dévoiler Magnifica, sa Haute Joaillerie d'exception
Bijoux : découvrez la collection N°5 de Chanel l
PHOTOS - Défilé Dior en Grèce : une odyssée glamour et moderne
Soldes d’été 2021 - 30 juin, 7 ou 14 juillet : quelle date pour quel département ?
Mariage : Tiffany & Co. lance la bague de fiançailles pour hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles