Noob, PLS, Binks: ces expressions qui ont le vent en poupe chez les jeunes

1 / 2

Noob, PLS, Binks: ces expressions qui ont le vent en poupe chez les jeunes 

Les mots des jeunes ne cessent de se diffuser, d'évoluer... et d'intriguer. Comme l'a noté Le Parisien dans son édition de ce mercredi, c'est tout un lexique sur lequel il faut faire la lumière. 

Chaque jeune génération impose ses figures de style et celle-ci n’est pas prête de perdre la main niveau lexique. C’est l’impression qui se dégage de la lecture de l’immersion que Le Parisien a effectuée ce mercredi dans le langage des ados. La sémantique étant affaire d’étiquette, tous les mots n’ont pas le même rang.

Ainsi, on trouve de grands classiques, installés là depuis plusieurs années, bien qu’ils n’aient pas toujours percé dans toutes les couches de la société. Il y a par exemple "être en PLS", qui signifie être dans un sale état, effondré voire effrayé ; "un noob", c’est-à-dire nul ou ignare, surtout utilisé en lien avec le monde des jeux vidéo ; ou l’inénarrable "malaisant", auquel se substitue parfois "gênance", pour toute chose jugée perturbante ou suscitant la compassion.

Mastodontes et colosses aux pieds d'argile

A côté de ces mastodontes, des expressions plus obscures tentent de se faire une place. "T’as dead ça !" permet de témoigner son admiration devant la réussite de quelqu’un sur un point précis. "C’est un bambi" persifle les gens peu doués et vient lui aussi des jeux vidéo (en l’occurrence de Fortnite, qui a inspiré au footballeur Antoine Griezmann ses célébrations après ses buts). Et, comme le regretté Johnny Hallyday qui était "né dans la rue", ces vocables sont souvent nés dans le "binks", qui n’est jamais qu’une...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi