Le nombre de signalements d'"effets secondaires graves" des traitements contre le Covid-19 en hausse

franceinfo avec AFP

Les signalements d'effets indésirables liés aux traitements testés contre le Covid-19 ont continué à augmenter ces derniers jours, a annoncé l'Agence du médicament (ANSM) samedi 25 avril. L'Agence dénombrait une centaine de cas au 10 avril. "Au 22 avril 2020, 321 cas d'effets indésirables ont été déclarés en lien avec une infection à Covid-19, dont 80% de cas graves", indique l'ANSM.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

Dans les deux tiers des cas (soit 215 personnes), l'enquête de pharmacovigilance a pu conclure à un lien probable entre l'effet observé et le médicament administré au patient atteint de Covid-19. Parmi ceux-ci, plus de la moitié concernent des patients atteints du coronavirus traités par hydroxychloroquine, utilisé seul (23%) ou associé à l'antibiotique azithromycine (31%), tandis que 42% portent sur le Kaletra (un antirétroviral combinant lopinavir et ritonavir).

Le nombre de cas sous-estimé

Le nombre de décès constatés dans ce cadre est toujours de quatre, tous liés à l'hydroxychloroquine et survenus en milieu hospitalier. Ce médicament, un dérivé de l'antipaludéen chloroquine, est connu pour provoquer chez certains patients des anomalies électriques du fonctionnement du cœur visibles à l'électrocardiogramme, qui peuvent mener à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi