Le nombre de ministres occupant un logement de fonction a augmenté

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les membres du gouvernement sont de plus en plus nombreux à être logés aux frais de la République. Alors que 16 des 29 ministres du gouvernement Philippe II avaient ce privilège, au 1er mai 2019, 23 des 42 membres du gouvernement Castex occupaient un logement de fonction à la date du 1er septembre 2020. “Cela représente une hausse de 45%”, relève la députée LREM Aude Bono-Vandorme, auteure de plusieurs questions au gouvernement, ainsi que d’une note sur le sujet dont Capital a pris connaissance.

La proportion de ministres logés par l’Etat reste toutefois inchangée : un peu plus de la moitié d’entre eux est actuellement concernée, comme c’était déjà le cas sous le gouvernement d’Edouard Philippe. “Les logements de fonction ministériels sont attribués aux ministres qui en font la demande, en fonction notamment de leur situation familiale (et donc de la surface nécessaire) et en tenant compte du fait qu’ils sont propriétaires d’un bien à Paris ou non”, indique le cabinet de Jean Castex, contacté par Capital.

L’intégralité des logements de fonction sont situés dans des immeubles domaniaux, qui eux-mêmes se trouvent quasi-exclusivement dans l’enceinte des ministères. “La taille des logements attribués à chaque membre du gouvernement dépend de l’offre disponible dans les ministères”, précise également Matignon. S’ils sont logés à titre gratuit, les ministres ont l’obligation de déclarer l'avantage en nature correspondant à la valeur locative du logement qu'ils occupent dans leur déclaration (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brexit : les contrôles douaniers pour les importations en provenance de l'UE reportés
Bitcoin : déjà plus de 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique au Salvador
Les métiers où les salaires des cadres ont grimpé malgré la crise, le Livret jeune rapporte toujours moins... Le flash éco du jour
Faux héritage de 12 millions d'euros : un homme victime de l'arnaque au "wash-wash"
Annecy : le Léman Express au cœur de la révolte de résidents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles