Le nombre de milliardaires chinois explose à la faveur de la pandémie de Covid-19

·2 min de lecture

D'après le classement annuel du cabinet HURUN, les super-riches chinois voient leur nombre exploser. Ils étaient 828 au total fin août.

La pandémie de coronavirus détruit l'économie mondiale, mais la Chine, première nation a s'être sortie de la crise sanitaire semble tirer son épingle du jeu. Jamais autant de richesse n'y a été créée qu'en 2020. Et pour cause, les confinements à travers le monde ont porté l'activité du commerce en ligne et des services.

Et pour illustrer la folle ascension des milliardaires chinois cette année, quoi de plus révélateur que l'irruption de Zhong Shanshan ? En troisième place dans ce classement qui prend en compte les données jusqu'à fin août, il serait en fait devenu selon Forbes, la première fortune chinoise. Sa société d'eau en bouteille Nongfu Spring a fait une entrée remarquée en bourse en septembre. Avant cela, Zhong, avait été inspiré de prendre des parts dans une des sociétés qui travaillent sur un vaccin chinois contre le virus et dont la valeur boursière a explosé de 2 000%.

Bien que détroné, Jack Ma, le fondateur du géant de l'e-commerce Alibaba profite de l'explosion des ventes en ligne ces derniers mois. Sa fortune augmente de 49%. Non loin derrière, le fondateur de Tencent, Ma Huateng affiche une fortune de 57 milliard de dollars. Son groupe, responsable de la messagerie à succès WeChat, est boosté par les jeux vidéo sur l'immense marché chinois.

Le fondateur du géant télécom Huawei, Ren Zhengfei, dégringole en revanche au classement, en conséquence des problèmes du groupe aux USA et en Europe.

Un grand nombre de patrons montés au classement viennent de l'automobile électrique, secteur très soutenue par les autorités chinoises. Tout comme la construction. La première femme du classement est Yang Huiyan. La reine de l'immobilier, déja 38e fortune mondiale, se trouve à la 6e place des fortunes chinoises.