Les œnologues font « Le Point » : peut-on faire du bon vin partout ?

Par Jean-Manuel Jacquinot, œnologue de la région Champagne et vigneron
·1 min de lecture
Jean-Manuel Jacquinot, œnologue de la région Champagne et vigneron
Jean-Manuel Jacquinot, œnologue de la région Champagne et vigneron

La tradition viticole naquit avec la Grèce antique. On la retrouve ensuite dans le Caucase et dans le sud de l'Espagne, puis les Romains l'implantèrent avec leurs légions dans les parties plus septentrionales de l'Occident. La vigne, vitis vinifera, est implantée en France et dans la vieille Europe depuis plus de 2 000 ans. De nos jours, la culture de la vigne se retrouve sur les cinq continents, sous toutes les latitudes et altitudes. En fonction du site, du climat, du sol, donc du terroir, différents cépages auront la possibilité d'être implantés. Pour faire de bons vins, il faut de beaux et bons raisins. Il n'y a pas de compromis. Pour obtenir ces raisins d'excellente qualité, il faut également d'excellents vignerons. On les trouve dans toutes les parties du monde, que ce soit pour le raisin de table ou le raisin de cuve. Certains pays viticoles sont devenus dans un deuxième temps vinicoles, comme l'Inde qui, après avoir produit pendant plus de 40 ans uniquement des raisins de table, s'est mise à produire des raisins de cuve.

À LIRE AUSSILes ?nologues font « Le Point » : peut-on mélanger tous les cépages ?

Pour obtenir des fruits sur une vigne, il faut une seule condition : la dormance (le repos hivernal) qui, sous certains climats proches des tropiques et de l'équateur (Inde, Brésil, Venezuela, Thaïlande, Tahiti), ne peut s'effectuer sans l'aide de l'homme. Il faut pour cela simuler le froid hivernal en arrêtant l'irrigation pour faire tomber les feuill [...] Lire la suite