Les œnologues font « Le Point » – Comment gérer une vendange hétérogène ?

·1 min de lecture

Malheureusement, le vignoble français a été fortement touché par le gel en avril. Après avoir perdu une bonne partie de leur récolte, les viticulteurs et les ?nologues sont maintenant face à un nouveau problème : une hétérogénéité hors du commun. Ce n?est pas seulement à l?intérieur des parcelles : on constate également une hétérogénéité sur le même pied. La souche a essayé de compenser la perte des grappes par le gel en en créant de nouvelles, ce qui engendre des grappes avec plus de 15 jours de décalage au niveau des stades.

Plusieurs solutions existent, à adapter à chaque exploitation en fonction essentiellement du type de récolte et de la destination des raisins.

En fonction du type de vendange :

- Si la vendange est manuelle, plusieurs passages pour ramasser les grappes au fur et à mesure de l?évolution des maturités sont à envisager.

- Si la vendange est mécanique, tous les raisins seront récoltés en un seul passage ; il faudra donc trouver le juste équilibre entre les maturités pour récolter. Il existe deux types de maturités à faire coïncider : la maturité technologique (teneur en sucre, acidité) et la maturité phénolique (maturité de la pellicule et des pépins).

En fonction de la destination des raisins :

Cette année, la réalisation d?une sélection parcellaire est primordiale pour isoler les parcelles les plus hétérogènes afin de les destiner à produire des vins rosés ou des rouges légers. En effet, le principal risque en cas de forte hétérogénéité est [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles