Les œnologues font « Le Point » : focus sur les vendanges – le Val de Loire

·1 min de lecture

Dans le Pays nantais, près de 80 % de la récolte a été perdue lors des épisodes de gels printaniers. Pour le cépage principal, le melon de Bourgogne, un rendement de 15 hl/ha est attendu, une récolte historiquement faible comparée aux 70 hectolitres autorisés habituellement dans la région. L?été a été pluvieux, permettant au mildiou de se développer et d?abîmer le feuillage, entraînant des difficultés pour la maturation des raisins. Contre toute attente, l?état sanitaire est plutôt bon ; les trois dernières semaines qui viennent de s?écouler ont permis de faire mûrir les raisins. Le ban des vendanges dans le Muscadet a été levé le 15 septembre dernier, les premières cueillettes débuteront donc cette fin de semaine dans les secteurs non gelés. Les maturités sont en train d?évoluer grâce à une météo plus favorable et ensoleillée depuis début septembre et, sur les parcelles saines, les raisins encore accrochés devraient être équilibrés et permettre de vinifier un très faible volume mais de qualité.

En Touraine, L?été frais, humide et peu ensoleillé n?a pas permis un grand avancement de la maturité. Il aura néanmoins permis de favoriser la fraîcheur des futurs. La progression a été importante pendant la première décade du mois de septembre, où l?antenne de Parçay-Meslay a enregistré un record de cumul de température moyenne (basé sur l?historique des données Météo-France depuis 1959).

À LIRE AUSSILes ?nologues font « Le Point » : focus sur les vendanges

Sur le se [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles