NoComment : la police allemande encercle des militants anti-charbon

NoComment : la police allemande encercle des militants anti-charbon

Le camp de militants anti-charbon opposés à l'extension d'une mine de lignite à ciel ouvert dans l'ouest de l'Allemagne, a été totalement encerclé mercredi par la police qui procède à l'évacuation progressive des lieux, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les forces de l'ordre s'attendent à une forte résistance des activistes qui occupent depuis deux ans l'ancien village de Lützerath, devenu un symbole pour les défenseurs du climat et les opposants aux énergies fossiles.

Comme attendu, les policiers ont déclenché mercredi une nouvelle phase de leur intervention, encerclant totalement le site et pénétrant à l'intérieur du campement où quelque 200 personnes, selon l'AFP, se sont réfugiées dans des cabanes et autres installations construites dans les arbres.

Une barrière métallique a commencé à être installée autour de l'ancien village pour en fermer l'accès tandis que des centaines d'agents en gilet jaune et des policier forment un cordon humain.

L'opération d'évacuation "pourrait durer plusieurs semaines", a indiqué à l'AFP le service de presse de la police qui a fait venir des unités de toute l'Allemagne.