Le Nobel de chimie attribué à l'Allemand Benjamin List et l'Américain David MacMillan

·2 min de lecture

Benjamin List et David MacMillan se voient décerner le Nobel de chimie 2021 pour le développement de l'organocatalyse asymétrique, a annoncé mercredi le comité Nobel. La communauté scientifique a longtemps cru qu'il n'existait que de deux types de catalyseurs, ces substances contrôlant et accélérant les réactions chimiques, et outils fondamentaux pour la recherche. Le duo se voit récompensé pour le développement d'un troisième type de catalyseur.

Le Nobel de chimie a été décerné, mercredi 6 octobre, à l'Allemand Benjamin List et l'Américain David MacMillan pour avoir développé un nouvel outil de construction des molécules qui a permis de "verdir" la chimie et améliorer la recherche pharmaceutique.

Le duo a été récompensé "pour le développement de l'organocatalyse asymétrique", a annoncé le jury Nobel à Stockholm.

Les catalyseurs – des substances qui contrôlent et accélèrent les réactions chimiques, sans pour autant faire partie du produit final – sont des outils fondamentaux pour les chimistes.

Un troisième type de catalyseur

Mais les chercheurs ont longtemps cru qu'il n'y avait, en principe, que deux types de catalyseurs disponibles : les métaux et les enzymes.

Benjamin List et David MacMillan, 53 ans tous les deux, "reçoivent le prix Nobel pour avoir en 2000, "indépendamment l'un de l'autre, mis au point un troisième type de catalyse, l'organocatalyse asymétrique", un domaine qui s'est développé "à une vitesse prodigieuse depuis les années 2000", a expliqué le jury Nobel.

L'année dernière, le prix de chimie avait été attribué à la Française Emmanuelle Charpentier et à l'Américaine Jennifer Doudna, deux généticiennes qui ont mis au point des "ciseaux" capables de modifier les gènes humains, une percée révolutionnaire.

Les percées du séquençage de l'ADN, les nanocristaux, la "chimie-click" ou encore les pionniers des vaccins à ARN messager contre la Covid-19 figuraient notamment parmi les spéculations pour cette année.

La saison des Nobel se poursuit avec ses deux sommets : la littérature jeudi, toujours à Stockholm, puis la paix vendredi à Oslo. Le prix d'économie clôturera le millésime lundi.

Pandémie oblige, les lauréats recevront comme l'an passé leurs prix dans leur pays de résidence, même si un petit espoir subsiste pour le prix de la paix à Oslo.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles