No Comment : dans le Tarn, un Ehpad pourrait fermer des lits à cause de l'inflation

A l'instar d'autres Ehpad publics, la Résidence Chez Nous, dans le Tarn, est mise à mal par l'inflation et le non financement par l'Etat de certaines dépenses qui pourraient l'amener à fermer des lits, malgré une liste d'attente qui s'allonge. Les hausses des prix, notamment des aliments et de l'énergie, ont grevé les comptes de cet établissement communal de Saint-Sulpice-la-Pointe.