No Sudden Move (Canal+) : Steven Soderbergh revient au film de gangsters avec un casting All Stars

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le prolifique réalisateur oscarisé Steven Soderbergh n'arrête plus. Quelques mois après La grande traversée diffusé déjà sur Canal+ en exclusivité française, il réunit un casting All Stars pour son nouvel opus : No sudden move (ndlr : pas de geste brusque, en français), un film de gangsters baigné dans l'atmosphère poisseuse du Détroit des années 50.

Détroit, 1954. Don Cheadle (des Avengers) Benicio Del Toro (Les gardiens de la galaxie) campent deux petits gangsters qui gravitent dans la pègre locale avec qui ils sont en délicatesse : le premier pour une histoire de fric, le second pour une affaire de femme. Ils touchent une grosse enveloppe pour une mission simple en apparence : surveiller la famille d'un comptable qui bosse pour la Genreal Motors pendant qu'un troisième sbire (Kieran Culkin) emmène l'employé sortir du coffre de son patron un document ultra-confidentiel. Mais le plan tourne mal et les deux hommes deviennent à leur tour, des cibles mouvantes. Ils décident de remonter la filière criminelle pour découvrir qui les a piégés et pourquoi.

Entre guerre des gangs, jalousie conjugale, racisme endémique et flics qui filent le train des suspects, Steven Soderbergh met en scène un drôle de pastis dans les rues tristes de Detroit. L'intrigue est tortueuse, les rebondissements incessants et les personnages ont tous de troubles motivations. Pas un pour sauver l'autre : la galerie de portraits est réjouissante et portée par une distribution cinq étoiles : autour de Benicio del (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mort de Jean-Paul Belmondo : ce que l'on sait de l'hommage national aux Invalides
Docteure Doogie (Disney +) : qui est Peyton Elizabeth Lee, la jeune actrice de la série ?
"C’est un bout de notre vie qui s’en va" : le touchant hommage de Vanessa Paradis à Jean-Paul Belmondo
Pourquoi on a adoré Boîte noire, polar parano vertigineux de Yann Gozlan
"Il a fait monter un chameau dans une chambre d'hôtel !" : Claude Lelouch se souvient des canulars improbables de Jean-Paul Belmondo (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles