Noël : préparer les fêtes en temps de coronavirus

En Bretagne, en Gironde, au travail ou en famille, ces Français préparent un Noël pas comme les autres. Dans une famille parisienne, les traditions perdurent. Aujourd'hui, ils préparent des sablés. Mais cette année, il y en a moins à cuisiner : Noël se fêtera à cinq, sans les grands-parents. À Lège-Cap-Ferret (Gironde), les journées d'hiver commencent tôt pour un ostréiculteur qui travaille en famille depuis quatre générations. "Ce matin, départ 8 heures [...]. On doit aller lever 240 poches qui correspondent à peu près à deux jours d'expédition intensive pendant les fêtes de Noël", confie-t-il. Le Covid-19 impose ses règles En Bretagne, Mireille et Pierre n'ont pas vu leurs huit petit-enfants depuis six mois. Alors, ce Noël aura une saveur particulière. "Dans cette ambiance de fêtes, il y a le fond du Covid, donc il y a une petite crainte. Pas de la peur, mais une petite angoisse. Et comment ne pas s'empêcher de serrer nos petits-enfants dans les bras", raconte Mireille, émue. Enfin, à Bergerac, en Dordogne, le Père Noël est déjà passé dans un village artisanal de Noël, où le Covid-19 impose là aussi ses règles. "Nous avons dû nous adapter à certaines consignes sanitaires, comme par exemple limiter l'entrée à 80 personnes maximum en simultané", explique le Père Noël.