Noël : messes particulières au Vatican et en France

"C'est du jamais-vu. Dans la basilique Saint-Pierre de Rome, pensez qu'habituellement il y a 6 000 personnes pour la messe de la Nativité. Cette fois, il n'y a exactement que 200 personnes et pas plus", rapporte Alban Mikoczy, correspondant de France Télévisions à Rome (Italie). C'est une messe modeste qui a été célébrée par le pape François Ier jeudi 24 décembre. Le souverain pontife a parlé du don et de l'espoir, en tenant compte de la situation particulière dans le monde. L'Italie est en période de confinement total. Célébrer plus de messes L'ambiance est également très particulière dans les églises de France, où certaines paroisses se sont adaptées. Jihane Benzina, journaliste pour France Télévisions, est en direct d'une église à Clamart (Hauts-de-Seine) où la configuration a été revue : "Il devrait y avoir de 500 à 550 personnes, mais il n'y a pas plus de 160 personnes ce soir. Consigne sanitaire oblige, chaque personne a été escortée jusqu'à sa place par une personne de la paroisse avec du gel hydroalcoolique, il y a un mètre entre chaque rangée et deux sièges de libres entre chaque famille". Pour accueillir tout le monde, la paroisse va célébrer plus de messes.