Noël : un maire corrézien achète le sapin géant retoqué par Bordeaux

La mairie écologiste de Bordeaux (Gironde) n'a plus souhaité commander le sapin de Noël de 19 mètres qu'elle prévoyait d'acheter. En cause : le refus de mettre un "arbre mort" devant l'Hôtel de ville. Alors, le sapin sera finalement installé sur le rond-point de Malemort-sur-Corrèze (Corrèze). Son maire vient de l'acquérir pour 6 000 euros. "C'est un petit pied de nez, bien sûr, au maire de Bordeaux, reconnaît Laurent Darthou. Ce n'est pas un arbre mort, c'est un arbre qui va être bien vivant, pour la joie des enfants en cette période de Noël". "Ça va égayer les cœurs" À Bordeaux, la décision de la municipalité écologiste de rompre avec la tradition de l'immense sapin avait suscité la polémique. En l'achetant, le maire corrézien dit vouloir soutenir l'économie locale. Les habitants de la commune accueillent la nouvelle avec fierté. "Ça va égayer les cœurs, avec la crise que l'on vit actuellement", se réjouit une passante. La mairie de Bordeaux indique avoir acheté une centaine de sapins aux producteurs corréziens, mais beaucoup plus modestes, et en pot.