Noël Le Graët pense que la Coupe du monde « va faire évoluer le Qatar »

Noël Le Graët, président de la FFF. (A. Mounic/L'Équipe)

Noël Le Graët, président de la FFF, s'étonne des interrogations tardives que soulève l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar et estime que l'événement pourrait avoir un impact sur l'émirat.

Noël Le Graët ne comprend pas. À moins de cinq mois de l'ouverture de la Coupe du monde 2022, au Qatar, le président de la FFF s'étonne que l'attribution de l'organisation à cet émirat suscite encore la polémique. « Il aurait fallu en parler avant, a lancé Le Graët jeudi sur le plateau de Télématin, dont il était l'invité, sur France 2. Les querelles d'aujourd'hui sont un peu tardives. Lorsque la Coupe du monde a été attribuée, il y a plus de dix ans (en 2011), je n'ai pas vu beaucoup de manifestations. À l'inverse de beaucoup de personnes, je pense que la compétition va faire évoluer le Qatar. »

Le Graët a aussi évoqué les ambitions des Bleus au Mondial, dont ils sont les tenants du titre. « On a une équipe extrêmement performante, nous sommes troisièmes au classement FIFA. Nous sommes capables d'aller jusqu'au bout [...] Jouons le dernier carré. Qui a une meilleure attaque que la nôtre si tout le monde est de bonne humeur et surtout en bon état physique ? » Pour rappel, la France affrontera l'Australie, le Danemark et la Tunisie dans le groupe D.

lire aussi

Noël Le Graët : « Corinne Diacre sera sûrement reconduite jusqu'à la Coupe du monde »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles