Noël : avant les festivités, les pâtisseries à plein régime pour confectionner les bûches

·1 min de lecture

À quelques heures du réveillon, certains réfléchissent encore au menu. D'autres en sont déjà au dessert et ont préféré passer commande auprès de leur boulangerie. Les boulangers et pâtissiers sont debout depuis longtemps en ce vendredi 24 décembre et ont même très peu dormi depuis 48 heures. En effet, ils croulent sous les commandes, notamment de bûches, comme c'est le cas du patron de la maison Lamagnère, dans la banlieue de Rennes. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Un coup de poker"

"C'est toujours un peu le rush comme ça", souffle William. Dans son labo, il doit préparer près de 300 commandes et surtout, Covid oblige, doit faire face à des ajustements en pagaille. "Je suis un peu à la bourre. Ça, c'est une de mes spécialités : 'Le plaisir craquant'. C'est un gâteau au chocolat praliné, riz soufflé, amandes et noisettes. Très très gourmand, comme le patron", s'amuse-t-il.

Mais il le reconnaît, cette année est particulièrement stressante. "C'est un peu compliqué avec le Covid. C'est un coup de poker parce que l'on fait des commandes fermes, mais après on doit en fabriquer pour tout le passage et on ne sait pas ce qui va arriver", explique-t-il.

LIRE AUSSI - J-1 avant Noël : les retardataires se bousculent dans les magasins

Une course contre la montre

Celui qui vient de reprendre sa première affaire jongle donc avec ses bûches, aidé de ses deux pâtissiers, pendant qu'Erwan, 15 Noëls au compteur, pétri depuis quatre heures ce matin. "...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles