Un Noël pas comme les autres pour la reine : elle pourrait être privée de ses arrière-petits-enfants

·1 min de lecture

Les traditionnelles célébrations de Noël organisées tous les ans par la reine Elizabeth II semblent plus que jamais en péril. Alors que la souveraine affectionne particulièrement la période des fêtes car elle lui permet de réunir toute la famille royale, les grands et les petits, elle risque d'être privée de certains de ses arrière-petits-enfants adorés cette année. Dans un article paru ce mercredi 11 novembre, l'Express explique notamment que les deux filles de Zara Philipps, Mia et Lena, pourraient bien manquer les réunions familiales.

Zara Tindall, de son nom de femme mariée, n'est pas une membre active de la famille royale. Mais la petite-fille préférée d'Elizabeth II est invitée tous les ans à se joindre aux festivités de Noël de la reine, notamment le déjeuner organisé tous les ans une semaine avant le réveillon au palais de Buckingham. Cet événement est une des rares occasions où ses filles Mia et Lena, âgées respectivement de six et deux ans, peuvent jouer avec leurs cousins George, Charlotte et Louis, les enfants de Kate et William. Mais en raison de la crise du coronavirus, ces retrouvailles sont plus que compromises.

Face à la dangereuse augmentation des cas positifs de Covid-19, le premier ministre britannique Boris Johnson a imposé un nouveau confinement en Angleterre, comme cela a été fait en France. Et s'il doit normalement être levé le 2 décembre, l'incertitude règne sur les restrictions qui seront maintenues après cette date. Zara Tindall et son mari Mike, qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Elle a fait une terrible erreur" : Meghan Markle de nouveau épinglée
Melania Trump : cette fidèle alliée sur qui elle peut compter
Mort du DJ Erick Morillo (I Like to Move It) : les causes de son décès révélées
Isabel Otero bientôt grand-mère : ses confidences sur la grossesse de sa fille Ana Girardot
Donald et Melania Trump couple en crise ? Leur point commun avec les Kennedy